Zone UEMOA

L’Union Économique et Monétaire Ouest Africaine (UEMOA) a été créée par le Traité signé à Dakar le 10 janvier 1994 par les Chefs d’État et de Gouvernement des sept pays de l’Afrique de l’Ouest ayant en commun l’usage d’une monnaie commune, le FCFA.

Il s’agit du Bénin, du Burkina Faso, de la Côte d’Ivoire, du Mali, du Niger, du Sénégal et du Togo.

Le Traité est entré en vigueur le 1er août 1994, après sa ratification par les États membres.

Le 02 mai 1997, la Guinée-Bissau est devenue le 8ème État membre de l’Union. L’UEMOA est représentée par un logo symbolisant la croissance, l’union, la solidarité et la complémentarité entre les États côtiers et les États sahéliens.

Les Objectifs de l'UEMOA

  • Renforcer la compétitivité des activités économiques et financières des États membres dans le cadre d’un marché ouvert et concurrentiel et d’un environnement juridique rationalisé et harmonisé.
  • Assurer la convergence des performances et des politiques économiques des États membres par l’institution d’une procédure de surveillance multilatérale.
  • Créer entre États membres un marché commun basé sur la libre circulation des personnes, des biens, des services, des capitaux et le droit d’établissement des personnes exerçant une activité indépendante ou salariée, ainsi que sur un tarif extérieur commun et une politique commerciale.
  • Instituer une coordination des politiques sectorielles nationales par la mise en œuvre d’actions communes, et éventuellement, de politiques communes notamment dans les domaines suivants : ressources humaines, aménagement du territoire, agriculture, énergie, industrie, mines, transports, infrastructures et télécommunication.
  • Harmoniser dans la mesure nécessaire au bon fonctionnement du marché commun, les législations des États membres et particulièrement le régime de la fiscalité.

Le logo de l'UEMOA

Le logo représente deux formes dynamiques et elliptiques qui malgré leurs spécificités, s'entremêlent pour exprimer deux notions fortes, la solidarité et la complémentarité des États et des peuples de l'Union.Cette solidarité et cette complémentarité sont prêtes à se libérer dans un mouvement d'ascension continue qui conduira à l'épanouissement économique, social et culturel de nos populations respectives.Ici l'énergie des lianes de la forêt s'harmonise avec les vibrations chaudes et vivaces du Sahel pour produire la sphère du bonheur illustrant les caractéristiques et les objectifs de l'UEMOA.Les ressources naturelles et les équipements matériels (1/2 sphère inférieure bleue), les ressources intellectuelles voire spirituelles (1/2 sphère en or).Enfin, le cercle blanc exprime la paix, la sérénité et la stabilité qui doivent demeurer les points d'ancrage du processus d'intégration de l'UEMOA.

Les réalisations de l'UEMOA

  • Harmonisation des législations ;
  • Mise en œuvre, depuis le 1er janvier 1998, du Système Comptable Ouest Africain (SYSCOA) ;
  • Adoption d'un règlement instituant un Conseil Comptable Ouest Africain ;
  • Adoption d'un règlement instituant un Conseil Permanent de la profession comptable;
  • Adoption d'une directive portant création d'un Ordre National de la Comptabilité ;
  • Adoption d'une directive portant régime juridique des Centres de Gestion Agréés ;
  • Adoption d'une directive relative aux lois des finances ;
  • Adoption d'une directive portant règlement général sur la comptabilité publique ;
  • Adoption d'une directive portant Nomenclature Budgétaire de l'État ;
  • Adoption d'une directive portant Plan comptable de l'État ;
  • Adoption d'une directive portant Tableau des Opérations Financières de l'État ;
  • Adoption d'un programme d'harmonisation des fiscalités indirectes intérieures, etc.

Le fonctionnement institutionnel

  • Tous les Organes et Institutions prévus par le Traité du 10 janvier 1994, sont aujourd'hui opérationnels ;
  • Les Institutions Spécialisées Autonomes que sont la Banque Centrale des Etats de l'Afrique de l'Ouest (BCEAO) et la Banque Ouest Africaine de Développement (BOAD) existaient déjà dans le cadre de l'Union Monétaire Ouest Africaine (UMOA).

La coopération

L'UEMOA a développé une coopération active avec la Communauté Économique des États de l'Afrique de l'Ouest (CEDEAO), le Comité Permanent Inter-États de Lutte contre la Sécheresse au Sahel (CILSS), la Communauté Économique et Monétaire de l'Afrique Centrale (CEMAC), avec laquelle elle gère le site IZF.net dans le cadre de la promotion des investissements dans la Zone Franc, l'Organisation Commune de Coopération Contre les Grandes Endémies (OCCGE), l'Organisation pour l'Harmonisation du Droit des Affaires en Afrique (OHADA), l'Organisation de l'Unité Africaine (OUA), la Banque Africaine de Développement (BAD) et la Commission Économique des Nations Unies pour la l'Afrique (CEA).

Elle vient de renforcer sa coopération avec l'Organisation de Nations Unies pour l'Alimentation et l'Agriculture (FAO), la Banque Islamique de Développement (BID), le Fonds International pour le Développement Agricole (FIDA), l'Organisation Internationale de la Francophonie (OIF), la Banque Mondiale et le Fonds Monétaire International (FMI).

L'UEMOA a renforcé sa coopération, sur le plan bilatéral, avec les États Unis d'Amérique, à travers la signature d'un Accord sur le développement du Commerce et des Investissements et avec la France, grâce à la signature d'une convention de financement dans le cadre du Fonds de Solidarité Prioritaire  (FSP).

  • Superficie : 3 509 600 km2
  • Population : 112.4 millions d'habitants
  • Taux de croissance démographique : 3,5 %
  • PIB nominal : 47 875,6 milliards de F CFA
  • PIB réel (à prix constant) : 47 436,1 milliards de F CFA
  • Taux de croissance du PIB réel : 6,6 %
  • Taux d'inflation annuel : - 0,2 %

(*) Sources : Instituts Nationaux de Statistique des Etats membres de l'UEMOA, Année 2014